Hauptmenü | Haupttext | Sprachauswahl | Infoboxen

Hauptmenü

Faits historiques


Durant des centaines d’années, la région du Kreis Borken a appartenu presque entièrement à l'évêché de la principauté de Münster. A l'ouest, la seigneurie de Anholt du prince zu Salm-Salm et au nord de Borken la seigneurie de Gemen étaient directement soumis à l'empereur d'Allemagne.

 
L'existence de l'évêché de la principauté s'est achevée en 1803 avec la fin de la députation du Reich par laquelle les princes qui ont perdu des propriétés sur la rive gauche du Rhin en faveur des Français, ont été compensés surtout par des régions religieuses. Les principautés de Salm-Salm et de Salm-Kyrburg ont formé la principauté Salm des administrations de Ahaus et de Bocholt ainsi que de Werth, avec une administration centrale à Bocholt. Déjà en 1806, les Wild- et les Rheingrafen (comtes) zu Salm-Grumbach ont dû céder l'administration de Horstmar qui leur était revenue, au grand-duché Berg. La même année, Gemen est revenu à la principauté de Salm-Kyrburg.

 

En 1810 pour assurer le blocus Continental (blocus économique contre l'Angleterre), Napoléon ordonna de déclarer le nord-ouest de l'Allemagne et ainsi, aussi l'ouest du Münsterland comme territoire de l'Etat Français en 1810. Après la bataille des nations de Leipzig en 1813, les Français quittèrent le pays en hâte et la Prusse prit l'administration par intérim. En 1815, lors du congrès de Vienne, la plus grande partie de la Westphalie a été attribuée au royaume de Prusse. Comme nouvelles unités administratives à l'ouest du Münsterland, les Kreis Ahaus et Borken avec environ 35.000 habitants chacun ont été créés en 1816. Cette structure administrative est restée à l'ouest du Münsterland durant plus de 150 années. Seule la ville de Bocholt se détacha du Kreis de Borken en 1923 et se créa comme ville d’arrondissement (Kreisstadt).

 

En 1969, lors de la première partie de la nouvelle subdivision communale, le nombre des communes a été diminué - par association volontaire. Lors d'une seconde étape en 1975, d'autres associations ont été réalisées au niveau des communes ainsi que la création du Kreis Borken à l'ouest du Münsterland à partir des Kreis précédents de Ahaus et de Borken, de la ville de Bocholt, ville d’arrondissement ainsi que l'ouest d'Isselburg (du Kreis Rees), Erle (du Kreis Recklinghausen comme partie de Raesfeld) et de Gescher (du Kreis Coesfeld). Dingden fut séparée du Kreis Borken et est devenue une partie de la commune de Hamminkeln dans le Kreis Wesel.


Armoirie du Kreis Borken creé en 1975


Depuis la nouvelle formation du Kreis Borken, l'ouest du Münsterland est passé par des changements étonnants dans beaucoup de domaines. Un développement accentué et positif de la population, un développement commercial généralement en plein essor, des infrastructures éducatives et des liaisons routières développées, des paysages intacts aussi bien qu'une vie  culturelle active sont les garants de conditions de vie et de travail essentiels dans le Kreis Borken.